Machu Picchu

Notre expérience :

Pour aller au Machu Picchu : train Peru Rail depuis Ollantaytambo jusqu'à Agua Calientes (Macchu Pichu Pueblo) entre 16 h et 18 h. Modèle Vistadome avec vitres panoramiques. Petit snack. Plutôt déçus mais de toutes façons, c'est le seul moyen de se rendre là-bas... à moins d'y aller à pied. Hébergement : Terrazas del Inca, petit hôtel de quelques chambres au bord du torrent. Très agréable, personnel très accueillant (beaucoup parlent anglais). Notre chambre donnait sur le hall et sur la rivière. 65 $ usd la nuit (avec PDJ) pour deux.

Billets MP achetés la veille pour le lendemain (nous sommes en janvier = basse saison) : 126 sols par personne (35 €) à payer en liquide (sols, dollars, euros...) + la navette 19 $ usd par personne (14 €), premier départ à 7 h 30 seulement. Route en lacets angoissante... arrêt aux trois quarts du trajet car la route est bloquée par un éboulement récent qui va prendre du temps à déblayer. Des escaliers provisoires ont été installés et on retrouve un autre bus pour le reste du trajet. Visite des ruines pendant plusieurs heures, on ne se lasse pas du spectacle et il reste beaucoup de vestiges. Au retour, nous nous délassons dans les piscines thermales en sortie du village. L'hôtel nous a autorisés à emporter les serviettes de bain.

Pas de train avant l'après-midi le lendemain, nous allons nous promener le long de la rivière, sur le chemin qui mène au MP puis en ville. Aguas Callientes est relativement étendue, la rivière sépare la partie hébergements touristique et celle des habitants. Dans l'ensemble, nous n'avons pas payé cher les repas, il y a des formules entre 11 et 15 soles par personne pour trois ou quatre plats.

Retour par le Vistadome, cette fois-ci plus classe qu'à l'aller, les voyageurs sont disposés en tables de quatre personnes et on nous sert une dîner chaud. Ensuite spectacle "traditionnel" et défilé de mode pour promouvoir les vêtements en alpaca. En été, le train s'arrête à Pachar Station où nous sommes transférés dans des bus jusqu'à Cusco.

Ce qu'en disent les guides et les forums

 Extraits du Guide Voyager autrement - Pérou - Edition 2012

Aguas Calientes

Au Pied du Machu, Aguas Calientes, rebaptisée Machu Picchu Pueblo, est un minuscule village au bout de la vallée, exclusivement voué au tourisme. Traversé par son train, il rappelle, par certains côtés, une ville de chercheurs d'or, les hôtels et restaurants y sont côte à côte dans un dédale de rues. C'est d'ici qu'on grimpe, tôt le matin, à pied ou en bus jusqu'au site du Machu Picchu. D'autres sites tout autour valent la peine d'y passer un peu plus de temps.

Découvrir : le jardin d'orchidées, la maison des papillons, les bains thermaux, montagne Putucasi, Jardins de Mandor

Les bains thermaux : si vous ne passez pas par ceux de Santa Teresa qui sont beaucoup plus jolis et rustiques, Agua Calientes a aussi ses bains, petites piscines indépendantes les unes des autres, à ciel ouvert. Un café agréable se trouve un peu plus haut sur le site. 7s l'entrée. Depuis la gare, grimpez la rue Pachacuteq, passez le pont et suivez le chemin.

Montagne Putucusi : en grimpant le Putucusi, on s'offre un point de vue sur le Machu Picchu, inédit et gratuit. L'accès au Putucusi se fait depuis l'entrée d'Aguas Calientes sur la droite, avant la Maison des Papillons et débute par une suite d'escaliers en bambou à la verticale. C'est presque de l'escalade et exige un bon physique mais la route est beaucoup moins fréquentée que le Machu lui-même. Au sommet, à 2650m, on s'offre une vue sur toute la vallée, sur les ruines au loin et la route en zigzag. Comptez 2h30 à 3h à l'aller, plus rapide au retour. 

Machu Picchu 

En dépit de son flot de touristes, il est indéniable que le Machu Picchu, lorsqu'il apparaît au petit matin entre les brumes, dégage une vraie sérénité, quelque chose de cette force cosmique ou "energia" que revendiquaient les Incas. Il est sans conteste un lieu qui vous parle. 

A 2360 mètres d'altitude, cette forteresse-village fut construite autour de 1450 par l'Inca Pachacuteq et abandonnée environ 100 ans plus tard. La végétation de la jungle a recouvert la citadelle qui ne fut jamais découverte par les espagnols... 

Sur la gauche en entrant, un secteur agricole et ses terrasses plus délaissées des touristes. Ca vaut la peine de grimper jusqu'au cimetière et se pierre funéraire tout au fond : un point de vue sublime s'offre au cours de la balade. Au centre le secteur urbain rassemble, autour d'une place principale, le Temple du Soleil, le Temple aux trois fenêtres, l'Intihuatana, et se termine en pointe par la pierre sacrée et l'entrée au Huyana Picchu. Égarez-vous en vous laissant guider par l'énergie mystique du lieu, ouvert à 360° sur des vallées couvertes de jungle.

Extraits du Guide Voyager autrement - Pérou - Edition 2012 Histoire de trains

Il existe trois compagnies : Peru Rail (dont les capitaux sont chiliens)Inca Rail et Machu Picchu Tren (semble avoir fusionné avec Inca Rail). Peru Rail offre différents types de services : Hiram Bingham (le plus luxueux), Vistadome (avec vue panoramique) et Expedition (plus simple). Ce train est le seul qui parte également d'une gare proche de Cusco, celle de Poroy. Pour rejoindre la gare, 30 min ou 20s en taxi ou 1,5s avec les minibus Pachacutec qui partent de la Calle Puente Rosario. Le train atteint Aguas Calientes en 4h. 3 départs par jour, billet A/R de 112 à 668 USD.

Extraits de La Route du Bout du Monde par Julie Olagnol

"La découverte de la vallée sacrée et du Machu Picchu ne s’improvise pas. On peut choisir de visiter avec une agence l’ensemble des sites mais je vous le déconseille fortement. Il est beaucoup plus économique et agréable de parcourir la vallée sacrée (PisacOllantaytamboChincherolas SalinasMoray…) en bus avec une pause au milieu pour le célèbre Machu Picchu.

Mais même dans ce cas, vous serez obligés de prendre le train, l’un des plus chers au monde au kilomètre (120 dollars aller-retour depuis Cuzco). Il appartient à l’entreprise privée Perurail, du groupe anglais Orient-Express, qui détient le monopole. Heureusement les habitants de la région qui vivent au bord de la ligne ne payent pas ce tarif-là !

Afin d’économiser la portion Cuzco-Ollantaytambo, on peut prendre le train sur ce site, mais le prix ne diminue que de moitié. Bien se renseigner sur les horaires des trains. Les tickets s’achètent seulement à la Estacion Wanchaq, à Cuzco, mais le départ est à la Estacion San Pedro (si vous partez de Cuzco).

Si toutefois vous décidez de ne pas participer à cette grande arnaque, une autre alternative s’offre à vous. Il s’agit de rejoindre en microbus Santa Teresa (via Quillabamba et Santa Maria). Compter la journée et dormez à Santa Teresa. Le lendemain, microbus vers hydroelectrica puis trajet à pied de 2 h 30 en longeant les rails du chemin de fer. D’hydroelectrica, prendre le petit chemin de droite qui monte dans la forêt afin d’atteindre la bonne voie ferrée et la suivre vers la gauche. Après avoir traversé deux tunnels, on arrive au pied du chemin qui rejoint le Machu Picchu.

La ville de Cuzco est très agréable, même si le mélange entre les touristes (venus pour le Machu Picchu), les hippies (venus pour la drogue) et les locaux est quelque peu étrange. Je dors une nuit à l’hôtel Royal Frankenstein, une très bonne adresse pas chère, où il fait bon refaire le monde au coin du feu, en compagnie d’un petit iguane. Ambiance routard garantie : je discute des heures avec un Niçois du sens du voyage et de la vie en Amazonie. Je n’ai pas assez de temps pour rester à Cuzco, car Thomas doit repartir début janvier en France. Néanmoins, une soirée sur la plaza de Armas, avec sa cathédrale et son église de la Compania, donne déjà une bonne idée des potentialités de la ville coloniale. 

Les conseils des forums

Comment aller au Machu Picchu? 

Un blog avec une alternative interessante pour se rendre au Machu Picchu. Très bien documenté en photos.

- Prendre le train Vistadone pour Aguas Calientes, y dormir - réserver à l’avance : https://www.perurail.com/booking.php)

- Prendre le bus très tôt le matin (vers 5 h) pour arriver avant la foule au Machu Picchu

- Revenir en train vers Cusco

Ou encore :

Nous nous levons à cinq heures pour prendre l’un des premiers bus qui monte au sommet. Comptez encore quinze dollars aller-retour. Il est possible d’économiser ce trajet et de gagner le site à pied, mais il faut compter près de deux heures de montée en zigzag. Le deuxième intérêt est d’arriver dans les premiers pour s’inscrire sur la liste d’ascension du Wayna Picchu, le pic en fond sur la traditionnelle photo. Le nombre de visiteurs y est limité à deux fois deux cents personnes...

On achète le billet d’entrée du Machu Picchu (une trentaine de dollars) à l’office du tourisme d’Aguas Calientes. Sur le site, tout est bien entendu hors de prix : restauration, eau, consignes, toilettes…

Mes notes pour le train:

Perurail : Vistodome depuis Ollantaytambo le 21 janvier à 7:05, 8:00, 8:53 (208,80s - 55€), à 13:27 (185,60s - 50€), à 15:37 (165,30s - 44€). Sur le trains de luxe Andean Explorer, il n'y a pas de service entre novembre et mars. Retour  Machu-Cuzco : 15:20 ou 17:27 (243,60s - 65 €). Il existe également un tarif expedition (pas de fenêtres panoramiques pour environ 10 € de moins par trajet)

Inca Rail : Ejecutivo depuis Ollantaytambo le 21 janvier à 11:15 et 16:36 (209s - 56 € aller - 195s - 52 € si aller/retour). Retour à Cuzco :

Pour surveiller le nombre de places restantes pour l'entrée au Machu http://www.machupicchu.gob.pe/ rubrique "consultas"

Pour l'hébergement (Voyage Forum) :

Ollantaytambo : Hostal El Tambo - Calle del Horno | s/n, Ollantaytambo 34121 - Classé 7/14 sur TA ou Hotel Munay TikaAv. Ferrocarril N0 118 | Urubamba, Ollantaytambo, Pérou  -9/14) ou ceux recommandés par le guide Viatao Voyager AutrementHostal Kiswar en centre ville (environ 30 €) ou Apu Lodge Bed and Breakfast un peu à l'écart (environ 40 € - parle anglais)

Aguas Calientes : (Viatao)Terrazas Del Inca

×