Cuzco et la Vallée Sacrée

Notre expérience

Cuzco est une ville magnifique qui mérite qu'on s'y arrête quelques jours.

Notre hébergement : Piccola Locanda, une ancienne maison de famille transformée avec beaucoup de goût. Petit-déjeuner buffet varié et copieux. Grande salle commune qui permet de rencontrer d'autres voyageurs. 135 sols la nuit en chambre double avec les petits-déjeuners (environ 37 €) en janvier 2014. Seul inconvénient : il faut monter de nombreuses marches pour y accéder, ce qui peut poser problème à cette altitude (essoufflement), sinon, il est très près du centre-ville.

Pour visiter les environs (Qoricancha, Saqsaywaman, Q’enco, Pukapukara et Tambomachay - tous aussi intéressants et magnifiques les uns que les autres), nous avons choisi le bus collectif affrêté par une agence - qui vient vous chercher à vôtre hôtel. Idem pour la vallée sacrée : Pisac, Urubamba, Ollantaytambo. Coût des deux excursions : 120 sols pour deux (33 €). Pour la deuxième, nous nous sommes arrêtés à Ollantaytambo pour partir ensuite vers le Machu Picchu mais l'excursion complète comprend également Chinchero et le retour à Cuzco.

Hébergement à Ollantaytambo : Hostal Kiswar - 37 $ pour une chambre double (avec PDJ). Nous avons utilisé les services du gérant pour nous rendre à Moray (cultures en terrasses) et Maras (salines). 150 sols pour la journée dans une voiture confortable. Un peu cher, nous n'avons pas pensé à marchander!

A Cusco, une bonne adresse communiquée par les globe-trotteurs "les Gros Sacs"

  • La Bo’M : 88 soles (22€) la chambre double avec SDB commune et PDJ inclus. Notre gros coup de coeur ! Une auberge au top, avec un personnel hyper attentionné, des crêpes au petit-déj, une crêperie bretonne à l’étage, des chambres et sanitaires toujours nikel, un petit espace intérieur et extérieur pour chiller. Le bonus :  ils vous préparent votre PDJ en sac quand vous partez tôt le matin pour une excursion. Un petit endroit de paradis, à l’écart du centre bruyant, qui fait du bien pendant le voyage ! Allez-y les yeux fermés !

Ce qu'en disent les guides et les forums

Extraits de Bibliothèque du voyageur Gallimard Pérou- Edition 2005

Cuzco

L’ancienne capitale de l’empire Inca se déploie dans la vallée verdoyante de Vilcamayu, à plus de 3300 m d’altitude, entre deux cours d’eau. Au marché les commerçants parlent quechua entre eux.

La caractéristique la plus frappante de Cuzco est son architecture. D’énormes murs aux pierres parfaitement ajustées sans aucun mortier témoignent du génie technique du peule inca. La Plaza de Armas est le lieu idéal pour partir à la découverte de cette ville surprenante.

Le temple du soleil Depuis la Plaza de Armas, en suivant la Calle Loreto (bordée de murs incas), puis la Calle Pampa del Castillo, qui la prolonge, on atteint le couvent de Santo Domingo, élevé sur les fondations du Templo del Coricancha, littéralement « l’enclos de l’Or » le célèbre temple du soleil, qui était le plus important lieu de culte de l’empire Inca et aussi le plus bel édifice de Cusco.

La Vallée Sacrée

SacsahuamánSur ce site, situé à 3 km de la ville, s’élèvent les imposants vestiges de la forteresse de Sacsahuamán, témoin du génie constructeur des Incas. Edifiée à l’aide de bocs mégalithiques (dont certains pèsent plus de 15 tonnes) assemblés en appareil cyclopéen, cette citadelle abritait la garnison chargée de défendre la capitale Inca et fut aussi très vraisemblablement un lieu de culte. À moins de prendre un taxi, il faut compter une heure pour monter à pied de Cuzco à Sacsahuamán, en suivant un sentier qui offre de beaux panoramas sur la ville. De la forteresse, on a une vue imprenable sur Cuzco.

Sur le chemin de Písac : à 7 km de là s’élève le complexe religieux de Quenco un sanctuaire rupestre circulaire. A 7 km au nord-est de Quenco s’élève Puca-Pucará, (forteresse rouge). Comme Machu Picchu, ce petit complexe est composé de terrasses et de fortins reliés par des escaliers et passages.

Au nord-ouest de Puca-Pucará, s’étendent les ruines de Tambomachay, un ensemble de constructions étagées sur trois terrasses soutenues par des murs massifs. Un système hydraulique qui constitue une véritable prouesse technique alimente encore en eau cristalline une série de bassins rituels réservés jadis au bain de l’Inca et de ses épouses. De Tambomachay, la route descend en lacet sur environ 400 m vers la vallée du Río Vilcanota jusqu’à Písac à 32 km au nord-est de Cuzco, le site archéologique inca le plus complet après MP. En dehors de ses célèbres ruines, Písac est également renommé pour son marché dominical. Pour atteindre les ruines, à 4 km du village, il faut grimper au flanc abrupt du cerro par un long sentier, coupé parfois d’une volée de marches très raides. L’altitude est élevée et même des personnes en excellente santé sentiront vite leur rythme cardiaque s’accélérer[1].

Wikipédia  : Moray est un ancien centre de recherche agricole inca situé dans la Vallée sacrée des Andes, à 3 500 m au-dessus du niveau de la mer et à 50 km au nord-ouest de Cuzco, sur le territoire de l'actuel Pérou. Le site de Moray est situé à environ 7 km des salines de Maras. À première vue, le site se présente comme un amphithéâtre principal et de deux secondaires, plus petits à proximité. Ils sont constitués de plusieurs terrasses disposées en cercle concentriques. En fait il s'agissait d'un centre de recherche agricole inca où étaient pratiquées des expériences de culture.

Attention, éviter d'y aller le dimanche car personne ne travaille dans les salines. Par contre, le dimanche, il y a un grand marché à Chinchero

Extraits du Guide Voyager autrement - Pérou - Edition 2012

Les salines de Maras  sont une des merveilles les plus surprenantes qu’offre la Vallée Sacrée. Il ya aussi les étonnants laboratoires agronomiques de Moray où légumes, tubercules et champignons étaient plantés à différentes altitudes au temps des Incas. Les petits sentiers qui permettent de se rendre dans ces deux endroits sont très agréables et sont bordés d’immenses plantes grasses. 

Cultures - Les familles de Maras se sont organisées en coopérative et récoltent le sel de manière traditionnelle. Chaque famille possède quelques terrasses, qui représentent une importante source de revenus. Avec ses petites rues sinueuses et ses toits en tuiles, le petit village de Maras est très agréable, connu pour la beauté de ses portes anciennes dont les contours sont sculptés dans la pierre. La plupart des femmes portent de hauts chapeaux de paille peints en blanc avec un ruban noir. Les hommes portent un chapeau en peau de mouton qui les protège de la pluie. La fête la plus importante a lieu en l’honneur de Saint-François d’Assise, le saint patron de Maras. Elle se déroule chaque année le 6 octobre et dure trois jours.  

A quatre kilomètres du village se trouve le site à ne pas manquer : les salines de Maras. Le spectacle de ces centaines de petits bassins à flanc de montagne est une pure merveille ! Pour s’y rendre à pied, emprunter le chemin derrière l’église (1h20).  

L’association loue des vélos, c’est l’idéal pour se rendre au site de Moray en 30 minutes. Considéré comme un des laboratoires agronomiques les plus beaux et sophistiqués de l’Empire Inca, ce site composé de terrasses en forme d’amphithéâtre est également accessible à pied en 1h20.

Les conseils des forums

Comment aller dans la Vallée Sacrée?

Sans passer par une agence

En glanant des conseils dans les guides et sur les forums (Voyage Forum - Le Routard), il semble possible de faire les trajets suivants :

- Les quatre sites près de Cuzco (SaqsaywamánQ’enqoPuka Pukará et Tambomachay.): prendre un bus pour se faire déposer sur le site le plus haut (Tombomachay?) et redescendre à pied vers Cuzco (10 km)  - Toutefois, selon le blog de Ben et Cha, il n'y a aucune explication sur les sites, il est donc préférable de prendre un guide!

- Prendre un bus /collectivo pour Moray et les salines de Maras (possible de faire celles-ci à pied depuis Moray et ensuite un collectivo pour continuer sur  Ollantaytambo et y dormir

Conseils donnés par Math62 sur VF en 2009 :

Cuzco :

Hôtel Resbalosa - calle Resbalosa. Prix 22$ pour une chambre matrimoniale avec SDB privée et petit déj. Hôtel bien situé, proche de la place d'armes, propre, personnel sympathique, superbe terrasse avec vue sur la place d'armes, par contre chambres assez bruyantes. Bon rapport qualité prix dans l'ensemble.

Pour visiter, prendre les services de Rolando : rolandohula@hotmail.com . Il sert à la fois de chauffeur et de guide, connaît très bien la culture Inka et il se fera un plaisir de vous la faire découvrir.  

Pour 40 ns nous avons visité en sa compagnie Puca Pucara et Tambomachay. Sur la route, il nous a arrêté dans un centre où sont recueillis les animaux abandonnés ou blessés. Visite gratuite très intéressante qui permet d’approcher à moins d’1 mètre condors, perroquets, lamas et autres espèces venues d’Amazonie. A l’issue un pourboire est donné pour le fonctionnement du centre. Rolando nous a ensuite conduit au sommet des ruines de Pisac où il nous a déposé après nous avoir expliqué les principaux points du site. Descente à pied du sommet jusqu'au village: Très belle balade d'environ 1h30. Retour à Cusco en bus local: 2.5 NS/pers. Très typique, nous étions les 2 seuls touristes dans le bus qui se prend à l'entrée du village.

Lendemain : journée complète réservée à l’avance avec ROLANDO au prix de 200NS. Départ de Cusco à 08 heures. Visite de Chinchero avec quelques arrêts photos sur la route depuis des miradors offrant de belles vues sur la vallée. Visite ensuite de Moray, passage par la Laguna Huaypo (très jolie) et visite des salines de Maras. Déjeuner à Urubamba à l’Inka’s House : 30NS/pers, buffet très bien

Après midi : visite des ruines d’Ollantaytambo; Rolando nous a ensuite conduit à la gare où nous avons pris le train pour Aguas Calientes à 18h58. Train Backpacker : 31$ réservé par internet depuis la France. Très pratique, on imprime avant de partir le ticket que l’on présente à l’arrivée à la gare pour embarquer. Comme cela inutile de perdre du temps pour acheter les tickets et on est certain d’avoir de la place.

Nuit à Aguas Calientes : Hôtel EL TUMI : 50NS la chambre matrimoniale avec SDB privée : bon hôtel que je recommande dans cette ville. Il est située en haut de la rue principale à droite.

Retour dans l’après-midi à Ollantaytambo par le Vistadome toujours réservé par internet depuis la France : 53$. Train plus confortable que le précédent, petite collation servie et spectacle assuré par les employés. Arrivée à Ollantaytambo, nous avons pris un collectivo à 10NS/pers pour retourner à Cusco.

La vallée sacrée, une délicieuse mise en bouche

Nous avons choisi la seconde option : visiter la vallée sacrée en entier avec le Machu Picchu le deuxième jour. Il vous faudra acheter le boleto turistico (billet touristique), amorti dès la deuxième visite, qui donne accès pendant 10 jours à tous les sites de la vallée sacrée (sauf le Machu Picchu bien sûr). Pas franchement friande des ruines, j’ai été très impressionnée.

On commence donc par Pisac. Le village est situé en haut, sur une zone incultivable. Les terrasses irriguées, à flanc de montagne, permettent d’augmenter l’espace cultivable du fond de la vallée. Les marches sur les terrasses sont incroyablement grandes ! On estimait à 2 000 le nombre d’habitants à Pisac, avec une moyenne de huit personnes par maison. Les constructions sont penchées, et donc antisismiques. Les pierres sont assemblées entre elles sans ajout de matériaux.

On poursuit dans la même journée avec la forteresse d’Ollantaytambo, qui surveillait le chemin du Machu Picchu. Le changement de microbus depuis Pisac s’opère à Urubamba. Exceptionnellement, le village, pré-inca, est situé en bas. Les Incas ont repris les constructions existantes, y compris le temple du soleil, avec la croix andine, à trois "niveaux" (le serpent, la Terre ; le puma, la nature ; le condor, l’univers astral). Le temple a été envahi par les Espagnols avant qu’il n’ait pu être terminé. Ces derniers ont d’ailleurs été repoussés à cet endroit. A l’intérieur du site, l’escalier est très raide. On peut également identifier les rampes qui amenaient les pierres depuis une carrière sur le versant de la montagne en face. On aperçoit aussi un bâtiment de quatre étages, las colcas, ou entrepôts. Enfin, il y a un intéressant système de rigoles pour la distribution de l’eau en bas du site, avec une fontaine sacrée...

Les méconnus Moray, Salinas et Chinchero

Moray est un site original où l’on peut admirer un ingénieux système de terrasses incas en amphithéâtre, creusées dans de petits cirques naturels. On peut descendre jusqu’en bas mais il faut de bonnes jambes pour grimper les marches.

Les bus depuis Urubamba (prendre la direction de Cuzco), déposent à une bifurcation à 8 km de Maras. De là, des taxis font la navette jusqu’au village, jusqu’à Moray et jusqu’aux Salinas. A plusieurs, on négocie un prix intéressant.

Las Salinas sont toutes aussi exceptionnelles. Quelque 4 000 bassins, dont certains exploités avant l’arrivée des Incas, font leur apparition au détour d’un virage, dans un patchwork de verts. La vallée est baignée dans l’eau salée et les ânes sont chargés de sacs de sel sur le dos. Tout comme Moray, il est possible de s’y rendre en marchant, ou en taxi.

Ce dernier nous dépose au retour à la bifurcation de Maras, où nous attendons le bus pour Chinchero. Dans ce petit village, nous mangeons à la cantine locale pour seulement trois soles, difficile de faire moins au Pérou. Nous jouissons seuls du site, délaissé du tourisme.

Etudier également la solution trouvée par Damien et Mathilde sur http://delautrecotedublog.com/bon-plan-machu/

 Pour l'hébergement (Voyage Forum) :

Cuzco : Hospedaje Casa Elena Calle Choquechaca 162, Cusco, Pérou - Classé 36/134 par TA - Environ 30 €

Samay Wasi (recommandé par André1980 - 22 € (2012) ch double avec sdb privée http://www.samaywasiperu.com/home.htm

T'ika Wasi http://www.tikawasi.com/ et Madre Tierra http://hostalmadretierra.com/fr/ - Catégorie 3La Piccola Locanda catégorie 2 - recommandés par "Voyager Autrement" - Pérou - The natural Guide

Tierra Viva - Nouvelle chaîne d'hôtels. 100% opinions favarable mais viennent juste d'ouvrir...

×