Arequipa

Notre expérience

Notre hébergement : Chez Julie au Pérou. Adresse mail fournie sur demande sur ma page contact.

Notre bus arrive à Arequipa avec deux heures de retard. Notre hôtesse Julie qui est venue nous chercher commençait à s'inquiéter sérieusement! Elle nous sert le petit-déjeuner et nous encourage à partir tout de suite pour aller visiter la ville et le couvent Santa-Catalina 535 soles par personne) car nous sommes dimanche et tout fermera vers 16 heures.

Le complexe du couvent est vraiment magnifique et nous y passons plusieurs heures, y compris pour le déjeuner. Pour rentrer, ainsi qu'on nous l'a bien recommandé, nous demandons à des policiers de nous arrêter un taxi. En effet, partout au Pérou dans les lieux touristiques, il existe de faux taxis qui vous emmènent à l'écart et vous rançonnent.

Le lendemain, nous optons pour la visite de la ville et de ses environs en bus à impériale. Julie nous l'a négocié à 25 soles par personne. En rentrant, nous essayons le Cui (cochon d'inde) dans un restaurant situé sur un balcon surplombant la place d'Armes!

Ce que nous referions différemment

La ville est agréable et le couvent vraiment superbe mais si on ne fait pas de trek dans le canyon de la Colca, on peut se passer de cette étape. Nous aurions plutôt pu nous arrêter à ICA par exemple.

Ce qu'en disent les guides

Arequipa

Isolée entre désert et montagne, à plus de 1 000 km au sud de Lima, Arequipa, deuxième agglomération urbaine du Pérou, est une ville opulente et le principal foyer intellectuel du pays. Ses maisons de pierre volcanique (sillar), d’un blanc étincelant sous des cieux ensoleillés presque toute l’année. Située au cœur d’une oasis, elle est dominée par un groupe de volcans, dont le Misti (5822m) au cône parfait et le plus élevé de tous, le Chachani (6 075 m).

Le centre est assez peu étendu et ses plus beaux monuments peuvent se visiter en une journée. 

Il est très agréable de se promener au coucher du soleil ou même la nuit dans les quartiers résidentiels du nord d’Arequipa, d’où l’on peut voir toute la ville, comme ceux de Cayma ou de Yanahuara.

Entre le désert et la sierra, Arequipa est au centre d’une région qui offre une multitude de découvertes. L’oasis qui fit la fortune de la ville déroule sur toutes les nuances de vert une succession de cultures en terrasses aux flancs des volcans.

Si l’on dispose d’un peu plus de temps, on peut aller visiter la vallée des Volcans, dans laquelle une quarantaine de volcans, dont certains en activité, composent un paysage lunaire, « entièrement minéral. L’excursion se fait en bus et dure un jour ou deux.

A quatre heures de route d’Arequipa, le cañon de la Colca est une série de gorges qui atteignent par endroits plus de 3 000 m de dénivelé, soit deux fois plus que le grand cañon du Colorado. Il est dominé par les neiges éternelles des volcans. Au fond, coule la Colca, une rivière aux eaux argentées et glaciales. Possibilité de voir de condors.

Pour l'hébergement (adresses glanées sur Voyage Forum) :

Hébergement : Chez Julie au Pérou - 100 soles par jour, petit-déjeuner compris.

Autres possibilités : Albergue Espanol (7.8 sur Booking) - Posada del Parque Arequipa (moins cher) - La Casa de Tintin   San Isidro F 1 Vallecito, - Arequipa - chaudement recommandé par Fanfan1512, noté 8,8 sur Booking (environ 35 € la chambre double)