TUPIZA

Ce qu'en disent les guides

Lonely Planet Bolivie - 3e édition (2007)

TUPIZA

20 000 habitants / altitude 2 950 m

Son cadre sepctaculaire et son rythme de vie, plus paisible que dans tout autre ville bolivienne, font de la capitale du Sud Chichas un lieu idéal pour se reposer quelques jours. Nichée dans la vallée du Rio Tupiza, elle est entourée d'un paysage déchiqueté - d'étranges rochers érodés aux multiples couleurs, coupés par de sinueuses quebradas (ravins généralement à sec) aux pentes parsemées de cactus.

Le climat est doux toute l'année, avec des précipitations maximales entre novembre et mars. De juin à août, les journées sont chaudes, sèches et claires et, la nuit, le thermomètre peut descendre en dessous de 0° C.

Economiquement, Tupiza dépend de l'agriculture et de l'extraction minière. Une raffinerie, au sud de la ville, fournit des emplois, tandis que l'unique fonderie d'antimoine (métalloïde qui augmente la dureté des métaux) du pays fonctionne par intermittence.

Tupiza ne manque pas d'attraits. Vous pourrez explorer à cheval les collines et les canyons environnants, visiter l'endroit où s'acheva l'histoire de Butch Cassidy et du Sundance Kid, ou simplement paresser sur la jolie place centrale ou au bord de la piscine d'un hôtel. Tupiza est également un excellent point de départ pour effectuer le circuit du Sud-Ouest vers Uyuni, un itinéraire qui séduit un nombre croissant de voyageurs...

... A voir, à faire

Le principal atout de Tupiza est la campagne environnante, à découvrir à pied ou à cheval. La courte montée jusqu'au Cerro de Corazón de Jesús, jalonnée d'un chemin de Croix, constitue une plaisante promenade le matin ou en fin d'après-midi, quand la lumière rasante fait ressortir les couleurs flamboyantes des alentours.

Le Mercado Negro occupe un pâté de maisons entre Santa Cruz et Chicas et propose tous les produits de consommation courante. Des marchés animés s'installent près de la gare ferroviaire le jeudi et le samedi matin. Similaire, le Mercado Campesino se tient à 1 km au sud de la ville le jeudi et le samedi. Central, le Mercado de Ferias compte de nombreux étals et des comedores à l'étage.

Le musée municipal (Sucre, près de la place) renferme divers objets historiques et culturels, dont une ancienne carriole, des photos d'époque, des vestiges archéologiques, de vieilles armes et d'antiques outils agricoles. Il était fermé pour rénovation lors de notre passage.

Les non-résidents peuvent profiter de la superbe piscine chauffée à l'énergie solaire de l'Hotel Mitru moyennant 1,25 $ par jour. Plusieurs agences, dont Tupiza Tours, louent des bicyclettes pour 8 $ par jour.

Circuits organisés

Un nombre croissant d'agences de Tupiza proposent le circuit du Sud-Ouest jusqu'à Uyuni (parfois San Pedro de Atacame au Chili) ou avec retour à Tupiza. Partir de Tupiza présente l'avantage d'explorer les régions sauvages et moins connues du Sud Lipez et de visiter les sites du circuit classique en dehors des horaires des convois de 4x4 qui arrivent d'Uyuni. Par contre, vous devrez peut-être attendre qu'un groupe se forme (les grandes agences ont néanmoins des départs presque tous les jours). Le circuit standard de 4 jours coût de 100 à 160 $ par personne, selon la taille du groupe et la saison.

Si la plupart des tours-opérateurs affichent des commentaires enthousiastes de clients satisfaits, les prestations varient grandement. Renseignez-vous dans plusieurs agences avant de faire votre choix. Professionnalisem, honnêteté et flexibilité sont les critères à retenir plutôt qu'un rabais facilement consenti.

Opérateurs recommandés : El grano de Oro Tours et Tupiza Tours

...

Environs de Tupiza

L'attrait de Pupiza réside essentiellement dans la beauté du paysage environnant, un stupéfiant univers de quebradas; de rivières asséchées et de cactus qui évoque les westerns-spaghetti. La région se prête idéalement à la randonnée à pied, à cheval ou à la découverte en 4x4. Plusieurs tour-opérateurs de Tupiza offrent ce genre d'excursions.

Si vous partez en randonnée sans guide, vous ne risquez guère de vous perdre, mais mieux vaut emporter une carte ; vous en trouverez au bureau de l'IGM, sur la place de Tupiza. Dans ce climat désertique, prévoyez au moins 3 litres d'eau par jour. Portez de bonne chaussures de marche qui résisteront à la végétation acérée et prenez une boussole ou un GPS si vous comptez sortir des sentiers tracés. Les crues soudaines constituent un danger, essentiellement en été. Evitez de camper dans les quebradas, surtout s'il risque de pleuvoir.

La plupart des excursions de Tupiza à Uyni passent par la Quebrada de Palala et El Sillar au cours de la première matinée.

Quebrada de Palala

Au nord-ouest de Tupiza, cette large ravine est flanquée d'impressionnantes roches rouges, appelées ailerons. Durant la saison des pluies, un affluent du Río Tupiza coule dans cette gorge qui, en hiver, sert de voie de communication avec l'arrière pays et fait partie de la route du sel entre le Salar de Uyuni et Tarija. Au-delà des roches rouges, le ravin monte doucement dans des collines aux reflets bleu canard et violet, provoqués par le plomb et d'autres minerais.

De Tupiza, suivez vers le nord l'Av La Paz depuis la Plazuela El Mundo et passez devant le toboggan géant. Après 2 km, le long de la voie ferrée, vous verrez l'entrée de la quebrada. Au bout de 5 km, la route longe des formations rocheuses en ailerons et continue de grimper dans la quebrada au paysage de plus en plus désolé de cactus et de broussailles.

Autres lieux cités par LP : El Cañon, El Sillar (La Selle), Quebrada de Palmira, Quebrada Seca (gorge asséchée), Huaca Huañusca.

×