Pennsylvania Dutch Country

Guide Bleu Etats-Unis Côte Est

Pensylvania Dutch Country

Une calèche grise sur une route de campagne, une charrue tirée par des chevaux, des fermes éclairées dès que la nuit tombe par de timides lampes à pétrole, le tout à seulement une heure et demie de voiture des éblouissants gratte-ciel du centre de Philadelphie.. Pensylvania Dutch Country fait partie de ces endroits où le temps ne semble plus compter. Des différentes sectes protestantes qui vivent ici à l’écart du monde moderne, celle des amish est sans doute la plus connue. Si ceux-ci ne représentent que 15% de la population du comté de Lancaster, ils n’y attirent pas moins de 8 millions de visiteurs par an.

LancasterFondée en 1718 et capitale du comté, Lancaster est la plus ancienne ville de l’intérieur des États-Unis.

Central Market : Fondé en 1730, c’est le plus ancien marché couvert du pays, toujours tenu par des fermiers. Le bâtiment néoroman de briques rouges (1889) est de proportions agréables et il fait bon y flâner à l’heure du déjeuner. S’il est difficile d’y déguster la solide cuisine amish (la mode y est plutôt aux plats exotiques), on peut en revanche y acheter toutes sortes de produits amish : confitures, miel, artisanat.

Quilt & Textile Museum : Ouvert en 2004, le musée, installé dans un élégant bâtiment ayant appartenu à une banque, qui ne résista pas à la Grande Dépression, présente une collection de quilts amish de la fin du XIXe s. et du début du XXe s.

Au cœur du Pennsylvania Dutch Country

 

Le charme de la région réside dans ses petites routes, au détour desquelles on croisera un groupe d’enfants sortant de l’école ou un couvreur s’apprêtant à réparer un toit, canotier vissé sur la tête. C’est en flânant dans ce paysage plat et tranquille au milieu des fermes que vous saisirez vraiment le caractère et l’originalité du lieu.

 

Se déplacer : une voiture est nécessaire pour parcourir à sa guise les villages et petites routes de campagne autour de Lancaster. Des agences locales et The Amish Experience Theater organisent des excursions en bus dans le comté. Dans les villages de nombreux Amish proposent des balades en buggy.

 

Combien de temps : 2 j.

 

Hébergement : nombreux hôtels et chambres d’hôtes. Certaines fermes mennonites proposent des chambres, s’adresser au Mennonite Information Center. (22609 Millstream Rd, à 3 mi E. de Lancaster www.mennoniteinfoctr.com )

 

Landis Valley Museum 2451 Kissel Hill Rd (www.landisvalleymuseum.org ) : cet écomusée présente les traditions rurales du comté et le mode de vie des immigrants allemands du XVIIIe s. Une vingtaine de bâtiments (hôtel, ferme, école, imprimerie, etc.) des XVIIIe et XIXe s. y ont été réunis. Des artisans expliquent leur métier dans les différents ateliers.

 

Amish Farm & House – 2395 Lincoln Highway (www.amishfarandhouse.com ) : cette reconstitution d’un ferme amish dans une maison du XIXe s. offre une bonne approche de la vie quotidienne d’une famille de nos jours.

 

Ephrata Cloisters – 632 W Main St. Ephrata (www.ephratacloister.org )la petite ville d’Ephrata abrite l’une des merveilles de la région, le siège de la communauté religieuse fondée en 1732 par des piétistes allemands sous la conduite de Johann Contad Beissel. Vers 1730, la communauté compte près de 300 religieux divisés entre les 80 Solitaires (les Frères et Sœurs, célibataires) et les couples environ 200 personnes vivant dans leurs propres fermes. Elle sera désorientée par la mort de son fondateur et périclitera. Le dernier Solitaire meurt en 1813. Sur les 40 bâtiments des origines, répartis sur 1 km, une dizaine de maisons subsistent. L’architecture des bâtiments principaux porte la marque du Palatinat, dont étaient originaires nombre de membres de la communauté : toits très pentus, de multiples lucarnes ménagées dans la toiture, fenêtres nombreuses et étroites et des portes basses en sont les traits dominants. …/… L’atelier de tissage, l’école, la maison du médecin et l’imprimerie, qui était la plus modernes et la plus performantes de l’Amérique coloniale, se visitent également.

 

Strasburg 16 km S.-E. de Lancaster – Par la route 222 puis la Rte 741. Un joli village, établi dès 1693 par un négociant en fourrures français, qui mérite que l’on laisse sa voiture pour flâner dans les rues bordées de maisons anciennes de brique ou de bois.

 

 

 

Notes annexes : Pour préparer le voyage : Witness de Peter Weir /1985) avec Harrison Ford. Très documenté, le film rend compte avec fidélité du mode de vie d’une communauté amish.

Leur lecture de la Bible interdit aux amish de se laisser prendre en photo.