Chillán

Notre expérience

Hébergement : Cabañas Lo Vilches Sector Monte León de la comuna de San Nicolás, Provincia de Ñuble. Il s'agit d'un complexe rural composé de la maison des propriétaires, d'un bâtiment historique et de logements indépendants intégrés. Maria Ines, la propriétaire est une enseignante à la retraite et a aménagé cette ferme en espace pédagogique pour sensibiliser les enfants des écoles à la vie d'autrefois à la campagne, leur faire découvrir poules, canards, pintades, dindes, paons, un cochon, deux chevaux et vingt-et-une vaches (ces dernières étant plutôt du ressort de son mari agriculteur) ainsi que la végétation native. Elle reçoit des touristes quand il n'y a pas classe. L'endroit est très isolé, il est desservi par une piste de 5 km de ripio. Si vous avez des enfants, n'hésitez pas, il seront ravis. Réservation par l'intermédiaire des sites spécialisés habituels : booking, agoda, bedandbreakfast.eu... Le petit-déjeuner est à tomber! (il n'est pas compris dans le prix)

Maria Ines nous a fait une visite guidée de la Maison Coloniale, qui est présentée meublée telle qu'elle était lorsque l'armée espagnole l'utilisait et que B O'Higgins y venait. La ville de Chillán n'a pas grand intérêt mais la cathédrale moderne, reconstuite aux normes antisismiques après le séisme de 1939, vaut la visite. En semaine, aux heures scolaires, il est possible de visiter l'école qui abrite les peintures murales réalisées par des artistes mexicains à la demande de Pablo Neruda.

Ce qu'en disent les guides

Extraits du Guide "Bibliothèque du Voyageur Gallimard -Chili et Ile de Pâques" édition septembre 2011 :

Chillán :

En été, les promeneurs montent volontiers jusqu'aux geysers fumants des sources thermales pour s'offrir un moment de détente dans les boues médicinales. Le télésiège vous réserve une vue saisissante sur l'immense cratère du Nevado de Chilláan (3 212 m) et les neiges éternelles qui poudrent ses sommets jumeaux (possibilité de randonnées pédestres guidées).

Lonely Planet Chili et Ile de Pâques - Edition 2013 :

Chillán

Les tremblements de terre ont endommagé Chillán tout au long de sa turbulente histoire, le dernier datant de 2010. Sans cesse reconstruite, la ville n’a pas d’attrait particulier, mais c’est la porte d’accès à certains des plus jolis paysages du Chili.

Cathédrale de Chillán

A l’angle nord-est de la place principale se dresse l’austère et moderniste Catedral de Chillán. Érigée en 1941, sa forme semi-ovoïde est constituée d’une série d’arches géantes résistant aux séismes. La croix de 36 m commémore les milliers d’habitants de Chillán morts lors du tremblement de terre de 1939.

Escuela México. En réaction à la dévastation causée par le séisme de 1939, le gouvernement mexicain dit don de cette école à la ville. A la demande de Pablo Neruda, les muralistes mexicains David Alfaro Siqueiros et Xavier Guerrero décorèrent respectivement la bibliothèque et la cage d’escalier de l’école de fresques très symboliques

×